Bandeau
Saint Félix, notre village en Picardie (60370)
Slogan du site

Vie de notre commune

Historique des sapeurs pompiers
Article mis en ligne le 7 mars 2012
dernière modification le 29 avril 2014

par Mauricette
logo imprimer
Enregistrer au format PDF






Historique des Sapeurs Pompiers de St Félix



30 juillet 1840 organisation d’une section de pompiers suite à une lettre de monsieur le Préfet de Clermont en date du 25 juillet.



31 Août 1840 achat de la pompe pour 942 frs et de 20 casques a monsieur DUVAL ancien sellier à Clermont.



Sous-lieutenant DOMET Germen profession pompier appartenant à la garde Nationale.



18 Avril 1841 vente d’une partie du marais pour l’achat de panier à M. DUCROS à Beauvais et paiement des casques.



16 juillet 1841 règlement relatif aux Sapeurs-Pompiers.



17 octobre 1841 demande pour l’achat d’un tambour.



1871 sous-lieutenant DEREBERGUE Auguste



7 juillet 1875 Grave inondation suite à orage.



29 décembre 1875 réorganisation du corps des pompiers (lois du 29 décembre 1871).



1882 Arrêté sur les traitements incombustibles, des couvertures en chaumes.



6 juillet 1882 réorganisation des pompiers (circulaire du Préfet)



24 mai 1883 effectif 21 hommes et inventaires, une pompe avec son train + 1 train de manœuvre ; 2 garnitures ; tuyaux en cuir de 10m chacun ; 83m de tuyaux en toile ; 40 seaux en toile ; 10 panier de manœuvre en osier ; 1 corde de sauvetage ; 1 hache d’incendie ; 21 casques ; 21 pantalons ; 21 vareuses.



17 août 1886 achat d’habillement pour 532 frs et 50 centimes



Mai 1887 Création de la société des membres honoraires des sapeurs-pompiers.



Février 1888 achat d’une deuxième pompe foulante pour 1106 frs et que la première pompe soit remisée a Fay /s Bois (garage situé près du lavoir au carrefour).






Août 1888 construction d’un bâtiment de pompe à Fay /s Bois.



Création également en juin 1889 d’un vanne d’arrêt pour la création d’une retenue d’eau en cas d’incendie (lieu dit la ruelle des 4 roues).



17 février 1893 une prime de 5 frs est donnée aux pompiers qui amèneront la pompe dans les communes voisines en cas d’incendie.



1898 une somme de 12 frs est allouée à chaque pompier



1900 par lettre du président de la Fédération des Sapeurs-pompiers, dispense des 13 jours d’instruction.



22 juin 1900 réorganisation le nombre est fixé à 16 hommes (St Félix compte 260 habitants, une fabrique de boutons et une de brosse).



30 mai 1907 réorganisation de la subdivision, la commune compte 293 habitants (décret du 10 septembre 1903). Un effectif minimal de 12 et un maximum de 16 hommes.



7 août 1908 mise en place de ressort sur le chariot pour la somme de 100 frs.



27 mai 1913 maintien de la subdivision de sapeurs pompiers (277 habitants et 16 hommes maximum).



1923 achats d’habillement pour 1000 frs. M. BERAUGER Désiré est sous-lieutenant.



7 juillet 1930 maintien de la subdivision (284 habitants).



1934 dissolution de la subdivision mais maintien de la pompe en état par M. WALLE maréchal ferrant



août 1935 feu chez DAUCHY indemnité payée aux pompiers de Beauvais 149 frs et aux pompiers de Hermes. 



1948 concertation avec l’usine AUTIN pour sa moto pompe






1953 mise en étude pour l’achat d’une moto pompe.



21 novembre 1961 achat de 4 longueurs de 20m diamètre 70 + 2 divisions + 2 lances à la maison SICLI.




10 juin 1965
 offre d’achat de la vieille pompe à incendie remisée à Fay /s Bois (pour 100 frs).



6 juin 1967 achat de tuyaux d’incendie.



1970 achat de tuyaux d’incendie.



1980 rattachement de la commune au centre de secours de Mouy.










Arrêté concernant le règlement de la subdivision des Sapeurs Pompiers



Nous Maire de la commune de Saint Félix vu l’article 22 du décret du 10 novembre 1903 sur l’organisation des subdivisions des Sapeurs Pompiers.



Vu la proposition du chef de corps de la subdivision.


Arrêtons :



Article 1 : Le service des revues d’inspection d’armes, manœuvre de la pompe est obligatoire.



Article 2 : La subdivision de sapeur pompier se réunira huit Ibis par an pour la manœuvre de la pompe qui sont : le premier dimanche de mars, d’avril, mai, juin, juillet, septembre, octobre et novembre.



Article 3 : L’habillement et l’équipement tels qu’ils sont prescrits pour les réunions sont obligatoires pour tous les sapeurs pompiers sans distinction de grades.



Les tenues seront pour les manœuvres d’incendie ; casques, veste et ceinturon, pour simples manœuvres.



Képi, la tenue en casques pour revue ne sera obligatoire que sur ordre du maire.



Article 4 : Tout sapeur pompier manquant à l’issue de ces réunions sans dispense ou sans permission, du commandant de la subdivision sera passible d’une amende aussi réglée.


  • Absence en cas d’incendie : 1.50



  • Absence de simple manœuvre : 1,25



  • Absence de réunion en grande tenue : 2 ,00



  • Absence après appel : 0,25


Article 5 : Pour toute les réunions le tambour battra le rappel une heure a l’avance en cas d’incendie le général avertira les sapeurs pompiers qui devront se rendre avec la pompe sur le lieux du sinistre.



Article 6 : Tout sapeur pompier sans distinction de grade commande pour le service dont obéir, tout a réclamer s’il s’y croit fondé devant le chef de la subdivision.



Article 7 : Les sapeurs pompiers sont responsable des effets qui leurs sont délivres par la commune ou en son nom.



Ils doivent entretenir en bon état et les représenter à toute réquisition.


Article 8 : Tant refus de se conformer aux disposition qui prouvent toute négligence. L’accomplissement du service qu’elles imposent, ou résistance aux ordres qui seront donnés pour en assuré l’exécution constituerons la désobéissance et l’insubordination et serons déféré au conseil d’administration prévue par l’article 21 du décret.



Article 9 : Les sapeurs pompiers qui ne finira pas son année de service n’aura pas droit a l’indemnité communale, l’argent qui lui du sera du servira a restaurer les effets au profit de son remplaçant.



Article 10 : Tout sapeur pompier qui quittera le service pour n’importe quel motif devra rendre ses effets entre les mains du chef qui en aura la responsabilité.



Article 11 : Tout engagement dans la subdivision emporte soumission au présent arrêté ainsi qu’aux lois et décret sur l’organisation des subdivisions de sapeur pompier.



Article 12 : Le présent arrêté est soumis a l’approbation de Monsieur le préfet


Saint Félix, le douze avril 1908
Le maire DAUCHY
________________________________________________________________


RÈGLEMENT
Relatif aux services ordinaires des sapeurs pompiers de la commune de st Félix



ARTICLE 1 ER 



Les citoyens composant la subdivision de sapeurs pompiers de cette commune se réunirons sous les ordres de leur officier commandant les premiers dimanche de chaque mois A deux heure de l’après-midi pour la manœuvre et les exercices, sans préjudice de la fête du roi et des fêtes nationales.



ARTICLE 2



Tous citoyens qui ne pourrait se trouver à la réunion devra en donner ses motifs à son officier. Nul ne pourra avoir deux permissions successives sauf le cas de maladie.



Si un sapeur pompier manquait deux fois de suite à une manœuvre et sans permission, il pourrait être rayé du contrôle de la subdivision. 



ARTICLE 3 



Lorsqu’il y aura réunion extraordinaire, les hommes seront prévenus par les caporaux à domicile et par écrit. Les caporaux qui négligeraient de prévenir les hommes de leur escouade encourront les punitions infligées par l’article 2.



ARTICLE 4



Aussitôt qu’un sapeur pompier sera informé qu’un incendie aura éclaté soit dans cette commune, soit dans les environs, dans un rayon de six kilomètre (une lieux et demie), il devra s’empresser d’en prévenir ses chefs et ses camarades, ils se rendra le plus promptement possible dans le local où est déposé la pompe pour y recevoir les ordres.



ARTICLE ET DERNIER


Tout sapeur pompier commandé pour en service quelconque, relatif à la pompe à incendie. devra obéir sauf pour lui à réclamer s’ils droit fondé de Mr le Maire.
 
Fait et arrêté à la Mairie de Saint FELIX le 16 Juillet 1841
Le Maire de Saint FÉLIX DUBUS



Texte rédigé avec l’accord du Chef du centre de Sapeurs Pompiers de Mouy


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2017 © Saint Félix, notre village en Picardie (60370) - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.15